Le Réveil Lozère 10 janvier 2018 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

2018, une année marquée par le développement du numérique

Conformément à la tradition, les chambres consulaires de Lozère ont présenté leurs vœux lundi 8 janvier à Mende. L’occasion pour les acteurs économiques du département de présenter leurs projets pour cette nouvelle année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christine Wills-Morel, préfète de la Lozère, Thierry Julier, président de la CCI, Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture et Florence Vignal, présidente de la CMA.
Christine Wills-Morel, préfète de la Lozère, Thierry Julier, président de la CCI, Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture et Florence Vignal, présidente de la CMA. - © Aurélie Pasquelin

« En Lozère, les actions communes de nos chambres consulaires sont de plus en plus nombreuses. C’est important dans notre petit département que le monde économique travaille ensemble, car c’est le meilleur gage d’efficacité », a déclaré Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, lundi dernier au cours des vœux interconsulaires. Une cérémonie menée par les trois chambres consulaires du département (chambre des métiers et de l’artisanat, chambre de commerce et d’industrie et chambre d’agriculture) qui a permis à chaque président de s’exprimer sur l’année qui commence. Représentante du monde agricole, Christine Valentin a pu mettre l’accent sur « deux phénomènes contradictoires : la mise en cause permanente de l’élevage et de la consommation de viande et en même temps un engouement considérable pour le “manger local”. » « En Lozère, l’activité agricole repose essentiellement sur l’élevage, a-t-elle rappelé. Aussi les attaques dont cette activité est la cible nous interpellent beaucoup. En effet, le bien-être animal, souvent cité pour dénigrer l’élevage, est le premier souci des éleveurs. »

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1442, du 11 janvier 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui