Le Réveil Lozère 17 janvier 2018 à 08h00 | Par Nancy Sagnet

2017, une année dynamique pour les éleveurs de Limousines

L'assemblée générale du syndicat limousin se tenait le mardi 9 janvier aux Hermaux. Bilan des actions syndicales, intervention sur des sujets techniques et sanitaires, visite de l'exploitation d'Emmanuel Roux ont rythmé cette journée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'après-midi, les participants ont pu visiter l'exploitation d'Emmanuel Roux, à Trélans.
L'après-midi, les participants ont pu visiter l'exploitation d'Emmanuel Roux, à Trélans. - © Nancy Sagnet

C'est aux Hermaux que les éleveurs lozériens de Limousines ont tenu leur assemblée générale annuelle ce mardi 9 janvier 2018. Le président, Yannick Roux, a fait un compte rendu détaillé des actions syndicales qui ont marqué l'année 2017 a commencé par la participation de deux éleveurs gagnants au salon de l'agriculture. « L'élevage de Germain Souton a gagné le prix de championnat du meilleur taureau adulte avec Géant », souligne Yannick Roux, président du syndicat limousin lozérien. Le national à Cournon fut également une réussite. Ce sont sept élevages Lozériens pour neuf animaux présents qui ont participé. Aussi pour la première fois au Sommet de l'élevage, une vitrine d'animaux de race limousine était organisé. Dix élevages Lozériens ont fait le déplacement pour cette occasion afin de mettre en valeur le travail qui est effectué hors berceau. « Malgré l'éloignement du site de présentation, l'évènement aura eu du succès », raconte le président. Et enfin comme chaque année, la Lozère était représentée au concours limousin interrégional. Le bilan de l'année écoulée a mis en évidence le dynamisme et le sérieux des éleveurs, qui s'appuient sur des pratiques très encadrées afin d'améliorer sans cesse la qualité des animaux.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1443, du 18 janvier 2018, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui