Le Réveil Lozère 10 juin 2015 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

16 500 cartes de pêches dans le département

La fédération de pêche de la Lozère était en assemblée générale vendredi 5 juin. Présidée par François Magdinier, cette réunion a été l’occasion de faire le point sur l’année écoulée et d’évoquer quelques grands dossiers comme la prochaine cartographie des cours d’eau à laquelle devrait être associée la fédération.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La pêche à la truite est possible jusqu'au 20 septembre.
La pêche à la truite est possible jusqu'au 20 septembre. - © Le Réveil Lozère

Deux gros dossiers occupent le plus régulièrement les travaux de la fédération de pêche : le développement du loisir et la protection des milieux aquatiques. Pour le premier, les ateliers pêche remportent un certain succès, ils sont encadrés par les bénévoles des APPMA locales (association de pêche et de protection des milieux aquatiques) et un animateur de la fédération. « Ces ateliers de découverte proposent des initiations aux techniques de pêche de première catégorie, explique François Magdinier, président délégué de la fédération de pêche de la Lozère. Nous poursuivrons ces temps forts, cela plaît. Autre chose que nous allons poursuivre, les initiations en milieux scolaires où nous insistons beaucoup sur la nécessité de préserver les ressources en eaux et l’environnement. » Les chiffres de vente des cartes de pêche sont encourageants, notamment en ligne. La fédération de pêche comptablise 16 500 cartes, à différents tarifs : les cartes adultes sont passées de 79 à 75 euros. Une politique de tarif préférentiel que la fédération souhaite péreniser afin que les pratiques halieutiques soient accessibles au plus grand nombre. Pour le président Magdinier, « la pêche doit rester une activité populaire, avec des prix abordables. Sur les étangs de Barrandon, Bonnecombe et Saint-Léger-du-Malzieu, poursuit-t-il. Pas besoin de carte de pêche, on ne paie que le nombre de truites pris. » Attention, des tarifs abordables ne signifie pas pour autant laxisme dans les contrôles. Plus de pêcheurs ont été contrôlés, avec un nombre d’infraction augmentant : défaut de carte de pêche, pêche dans une réserve, quota de capture qui n’est pas respecté, taille non réglementaire, etc. Autant de motifs verbalisables.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 11 juin 2015.

Pratique
Pour tous renseignements sur les dates d'ouverture, les tarifs de cartes, etc. Rapprochez-vous de la fédération de pêche au 04 66 65 36 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui