L'Oise Agricole 12 juillet 2018 à 09h00 | Par L'Oise Agricole

150 M€ pour rémunérer les services rendus par les agriculteurs

Une enveloppe de 600 ME d’euros a été annoncée pour le plan biodiversité du ministère de la Transition écologique, dont 150 ME d’ici 2021, destinés à rémunérer les services «rendus à la nature» par les agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Christian Gloria

Le ministre de la Transition écologique a dévoilé le 4 juillet un plan biodiversité de 600 ME, qui comprend un volet agricole. A l’inverse des discussions à l’Assemblée nationale, il est moins question de brandir le bâton réglementaire que la carotte budgétaire.

«Nous voulons rémunérer les agriculteurs pour le service qu’ils rendent à la nature, déclare Edouard Philippe. La préservation des prairies et des zones humides, la plantation de haies dans les grandes plaines, la couverture   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui