Le Réveil Lozère 22 février 2017 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

1 689 euros pour les producteurs de lait

Jeudi 16 février, Didier Terrisson, directeur du Carrefour market de Saint-Chély-d’Apcher, a remis un chèque de soutien au comité interprofessionnel laitier (CIL) de Lozère, un « petit » geste salué par les producteurs laitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Hartmann

« Au printemps dernier, nous étions au plus fort de la crise, rappelle Sébastien Durand, président du CIL de Lozère. À 250 euros les mille litres, nous ne vivions plus. Le lait coûtait 30 centimes le litre à produire, nous ne couvrions même plus les coûts de production et vendions à perte. » Producteur de lait à Gabrias, administrateur chez Sodiaal et président du CIL depuis cinq ans, ce dernier estime que « 350 euros les mille litres ne seraient pas un luxe ». Actuellement, le curseur arrive en moyenne à 300 euros les mille litres, « c’est très limite lorsque l’on souhaite moderniser nos infrastructures ou qu’un jeune agriculteur envisage de s’installer ». Didier Terrisson, directeur du Carrefour market de Saint-Chély-d’Apcher a voulu faire un « petit » geste, « je suis Barraban, sensible à la problématique agricole. Sur mon initiative personnelle, j’ai voulu venir en aide aux producteurs laitiers et je suis prêt à renouveler l’opération, en concertation avec ces derniers. » 1 689 euros ont été remis au CIL, un montant ne devant rien au hasard : « Du 1er avril au 31 décembre, 21 000 litres de lait de Lozère ont été vendus et nous reversons huit centimes d’euros par litre aux éleveurs laitiers, poursuit Didier Terrisson. C’est un bon compromis nous permettant de ne pas pénaliser les finances du magasin. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 23 février, numéro 1398.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui